Mission

Recherche en transfert de connaissances
Equipe renard - logo finalNous sommes le premier regroupement transdisciplinaire québécois consacré à la recherche sur le transfert de connaissances (TC) dans le domaine des interventions sociales, notamment dans les secteurs éducatifs, socio-sanitaires et communautaires. L’acronyme RENARD signifie équipe de Recherche sur les Effets Non-Académiques de la Recherche et ses Déterminants. Notre équipe est composée de chercheurs et d’étudiants issus de plusieurs universités québécoises qui contribuent à la production de connaissances sur le TC, d’organismes dont la mission ou une partie de la mission porte sur le TC, et d’établissements de services fortement engagés dans des activités de TC en lien avec leurs objectifs de développement. Mission L’équipe RENARD a été créée dans le but d’offrir une plate-forme de collaboration pour faciliter la rencontre entre les chercheurs sur le transfert de connaissances et les organismes impliqués dans des activités de transfert. Cette plate-forme permet à ces milieux, leaders du transfert de connaissances, de profiter des expériences des uns et des autres, d’enrichir leurs projets respectifs et d’en développer de nouveaux avec l’appui des chercheurs. Objectifs Afin de soutenir sa mission, l’équipe RENARD s’est fixé deux objectifs principaux :

  1. produire des connaissances scientifiques dans le but d’améliorer la compréhension du transfert de connaissances ;
  2. permettre à nos partenaires d’adopter des stratégies de transfert plus efficaces pour appuyer la prise de décision et l’intervention dans leurs milieux respectifs.

Axes de recherche La programmation de notre équipe de recherche s’organise autour de trois axes :

  1. les processus par lesquels les effets des stratégies de transfert de connaissances sont produits (caractéristiques des stratégies, contextes dans lequel elles sont mises en œuvre, facilitateurs et obstacles) ;
  2. les effets produits par différentes stratégies de transfert de connaissances, soit les effets proximaux sur les praticiens, les décideurs et les organisations, ainsi que les effets distaux sur les usagers et la population ;
  3. les développements méthodologiques.

Le transfert de connaissances Les efforts pour rendre accessible la quantité phénoménale de nouvelles connaissances scientifiques produites ont pavé la voie au développement d’un domaine de recherche en pleine effervescence : le transfert de connaissances. Nous constatons que ce domaine connaît une croissance impressionnante et que ce développement rapide donne lieu à un foisonnement de nouveaux termes pour le qualifier ainsi qu’à une certaine confusion. Notre équipe retient l’expression « transfert de connaissances », telle que définie dans le Plan d’action en matière de transfert des connaissances du Fonds de recherche du Québec – Société et culture : « Ensemble des efforts consentis pour contribuer à faire connaître et reconnaître les activités et les résultats de recherche en sciences sociales et humaines, en arts et en lettres en vue de leur utilisation par les milieux de pratique, les décideurs et le grand public, que la démarche soit interactive ou non. » (FQRSC 2011 : 9)