Liens utiles:

follow-twitter

Suivez @Anthony_Lact sur twitter

EHESP_logo

Page personnelle sur le site de l’EHESP

Anthony Lacouture, MPH, étudiant au Ph.D.

Titulaire, depuis 2011, d’une maîtrise en santé publique de l’Institut de santé publique, d’épidémiologie et de développement (ISPED) de Bordeaux (France), je me suis d’abord spécialisé en évaluation de programmes de prévention et promotion de la santé. Ma première contribution en transfert des connaissances (TC) s’est faite lors de mes missions à l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) et portaient sur l’accessibilité de l’information en matière de santé à destination de publics déficients visuels ou auditifs. Par la suite, mon expérience à la Chaire Inpes “Promotion de la santé” à l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) m’a permis d’approfondir les enjeux du TC au-delà des activités pédagogiques et d’information. Ce sont les échanges avec différentes parties prenantes de dispositifs de recherche interventionnelle, et mon désir de consolider les pratiques professionnelles et de recherche en matière de transfert et d’utilisation des connaissances en promotion de la santé, qui m’ont motivé à consacrer mon projet doctoral sur ce thème.

Mon projet de recherche porte plus précisément sur les défis de la médiation au sein de dispositifs de recherche interventionnelle en promotion de la santé, de la co-construction à l’utilisation de l’evidence dans la prise de décision. Réalisée en cotutelle sous la supervision de Valéry Ridde, Ph. D. (Université de Montréal, Département de médecine sociale et préventive; CRCHUM), de Christian Dagenais, Ph. D. (Université de Montréal, Département de psychologie) et de Jeanine Pommier, MD, Ph. D. (Université de Rennes 1-EHESP), ma thèse s’inscrit dans le cadre du projet Recherche interventionnelle en promotion de la santé : des connaissances à la pratique – Knowledge to action : intervention research in health promotion (RICAP-KAIR), financé par l’Inpes.

Domaines d’activités liés avec le transfert :

  • Recherche interventionnelle
  • Co-construction et utilisation stratégique des connaissances
  • Évaluation de programme
  • Pratiques professionnelles en prévention et promotion de la santé